La plongée sous-marine en Polynésie

Découvrir la plongée en Polynésie, c’est s’offrir le luxe incomparable d’un lagon resplendissant de coraux et de poissons. C’est aussi partir en voyage sous-marin, à la rencontre des tortues, des raies manta et des nombreuses espèces de requins.

Plongez dans un lagon en PolynésieLa plongée peut se pratiquer dans l’archipel de la Société, dans l’archipel des Tuamotu, ou encore dans l’archipel des Marquises.

Tous les grands hôtels de Polynésie disposent d’un centre affilié aux fédérations internationales de plongée PADI et CMAS. Un séjour dédié à la plongée en Polynésie offre toutes les conditions de sécurité. Cependant, il faut présenter un certificat médical d’aptitude à la plongée.

Vous pourrez ainsi effectuer votre baptême, ou présenter votre brevet pour descendre explorer les passes du lagon. L’archipel des Tuamotu est la destination phare de la plongée en Polynésie.

L’atoll de Tikehau déborde de vie sous-marine. C’est le plus poissonneux du monde, selon le commandant Jacques-Yves Cousteau. De juillet à octobre, la passe de Tuheiava accueille un véritable ballet de raies manta.

Le lagon de Fakarava est classé par l’Unesco en réserve de la biosphère, tandis que celui de Rangiroa abrite requins gris et raies manta dans la passe de Tiputa. Dans l’archipel de la Société, les conditions de plongée varient selon les îles.

Plongez au milieu des raiesAvec son lagon émaillé de coraux, sa passe de Papetoai, riche en raies léopards, et ses sites sous-marins uniques, Moorea présente la plus grande variété.

La plongée des Roses demande un brevet de niveau 2, mais elle est extraordinaire : d’immenses roses de corail s’étendent par 50 m de fond, sur lesquelles passent de surprenants requins citrons.

A Tahiti, le site de plongée le plus connu est la Vallée blanche. Au large de la côte ouest, sur fond de coraux multicolores, s’ébattent les murènes. Au-dessus tournoie l’ombre des requins. Ils ne sont pas dangereux, mais il vaut mieux ne pas les provoquer.

On les découvre aussi au large de la presqu’île de Tahiti, en effectuant la plongée de la Vavi, célèbre pour ses gorgones roses. Autant que le lagon de Bora Bora, le lagon de Tahaa est à recommander pour faire de la plongée libre. L’eau limpide abrite des coraux multicolores et des poissons magnifiques.

Au large de Raiatea, il faut effectuer la plongée qui mène à l’épave du Nordby, goélette du XIXe siècle. Dans l’archipel des Marquises, la plongée est spectaculaire. Il n’y a pas de lagon, mais des grottes sous-marines, à explorer en compagnie des dauphins, des requins marteaux et des raies pastenagues.

La plongée en Polynésie