Histoire de la Polynésie Française

La Polynésie s’est constituée autour du voyage. Ses tout premiers habitants, les Mélanésiens, traversent le Pacifique dès 1500 avant notre ère. Ils peuplent l’archipel des Marquises, puis l’archipel de la Société, l’archipel des Tuamotu, celui des Gambier et celui des Australes. Ces vagues de peuplement s’effectuent peu à peu.

TikkiElles durent près de 3 000 ans. La Polynésie reste inconnue des Occidentaux jusqu’aux voyages des grands explorateurs.

A la fin du XVIe siècle, les Espagnols découvrent l’archipel des Marquises. Au début du XVIIe siècle, les Portugais font escale dans l’archipel des Tuamotu.

Au XVIIIe siècle, l’archipel de la Société voit accoster successivement les grands navigateurs Samuel Wallis, Louis-Antoine de Bougainville et James Cook. Anglais et Français se disputent alors l’influence sur Tahiti. Des missionnaires arrivent, convertissant peu à peu les Polynésiens au christianisme.

La dynastie des Pomare, dernière à régner en Polynésie, s’établit à la fin du XVIIIe siècle. Aidé par les marins laissés à Tahiti après la mutinerie du navire anglais Le Bounty, le chef polynésien Tu prend le pouvoir. Il inaugure la dynastie des Pomare. Ses descendants favorisent d’abord les Anglais, puis les Français sous le règne de la reine Pomare IV. Elle signe un traité qui transforme Tahiti en protectorat français au milieu du XIXe siècle.

Son fils Pomare V entérine la situation. A la fin du XIXe siècle, lorsque le peintre Paul Gauguin s’installe dans l’archipel des Marquises, les îles de la Polynésie sont devenues les Etablissements français d’Océanie. Au début de la Première Guerre mondiale, Tahiti connaît une brève attaque de la part des Allemands.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Bora Bora accueille la base navale des alliés américains. En 1959, la Polynésie accepte par référendum son rattachement à la France. Elle se transforme en Territoire d’Outre-Mer. Le tourisme se développe dans les années 1970, avec le premier hôtel sur pilotis construit à Bora Bora. C’est aujourd’hui la ressource principale de la Polynésie.

Territoire d’Outre-mer, la Polynésie devient en 2004 un Pays d’Outre-mer, dont le président est le chef du parti indépendantiste Oscar Temaru.