reserver sejour polynesie

Polynésie : plongez dans le plus grand aquarium naturel

Quel plongeur n’a pas rêvé de se laisser dériver dans les passes des atolls de Polynésie ? De vivre au détour d’un récif, un tête à tête furtif avec un requin gris ?

Dispersées sur 5 archipels, les îles de Polynésie offrent une diversité naturelle unique. A 22 heures d’avion et 10 heures de décalages horaires de Paris, ces perles du Pacifique renferment des fonds marins parmi les plus beaux au monde… Un bout du monde qui se mérite, certes, mais à l’arrivée, vous constaterez par vous même la plongée en Polynésie mérite largement ce long voyage.

Nous vous conseillons de partir d’avril à novembre, où la saison est plus sèche. Quoi qu’il en soit, la température de l’eau est toujours agréable et ne descend jamais en dessous de 25°C.

Plongée en Polynésie

La Plongée en Polynésie, c’est pour qui ?

C’est bien simple, il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux. Découvrez les Archipels de la Société, des Tuamotu et des Marquises : 3 archipels, 3 plongées différentes, mais toutes aussi incroyables.

Une entrée en matière haute en couleurs : les lagons de la Société.

Les îles de l’archipel de la Société présentent un relief montagneux élevé. Elles offrent des plongées faciles, idéales pour les débutants, mais des plus passionnantes. Les lagons, calmes et rassurants vous permettront d’observer des raies mantas, des tortues et différents bancs de poissons (carangues arc-en-ciel, barracudas…).

Les plus confirmés, s’aventureront en eaux profondes, le long des tombants, pentes des volcans immergés et des grottes sous marines.

Les atolls du bout du monde des Tuamotu

Dans les Tuamotu, les plongées conviennent aussi bien aux amateurs qu’aux expérimentés. A l’inverse des îles, les atolls sont composés d’une grande ceinture de corail qui encercle un lagon. Le lagon est alimenté au niveau des passes, où la barrière s’ouvre sur l’océan. Et on peut dire que c’est essentiellement dans ces passes que tout se passe. Ne manquez pas l’expérience de la plongée dérivante. On se laisse porter par le courant et on ouvre grand les yeux. Raies mantas, requins marteaux ou gris, tortues… Toute cette faune incroyable y cohabite tout au long de l’année.

Atolls des Tuamotu : Rangiroa, Tikehau, Fakarava, Manihi…

Entrez en terre de feu, aux Marquises

Terres mystiques, profondément imprégnées des traditions ancestrales, les Marquises sont les îles les plus jeunes de Polynésie. Par conséquent, elles présentent un relief très haut, ne comportent pas de barrière de corail et donc pas de lagons. Tout leur charme réside dans l’état sauvage qu’elles dégagent. Le relief rend les plongées plus complexes. Vous trouverez des tombants, des grottes, des cavités et une faune impressionnante.

Iles des Marquises : Nuku Hiva, Hiva Oa…

Ça vaut le détour !

  • A Tahiti et Moorea, l’observation des baleines venant se reproduire de juillet à octobre
  • A Moorea, nagez avec les dauphins au Dolphin Center
  • A Huahine, les Roses : un champ de coraux en forme de roses, à 50 mètres de profondeur, une plongée magique !
  • A Raiatea, l’épave d’une goélette coulée en 1900, le Nordby, désormais pris d’assaut par des murènes, nudibranches et carrangues
  • A Bora Bora, s’offrir une plongée à 2, en amoureux à la pointe de Tupitipiti
  • A Rangiroa, l’incontournable Passe de Tiputa où l’on dérive vers l’océan…
  • « L’aquarium géant » de Fakarava. L’atoll est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

De retour de Polynésie ? Vous avez peut-être de fabuleux récits de vos plongées à nous faire partager ? Certains, plus aventuriers, on peut être tenté l’aventure des Australes ? A l’extrémité du Pacifique, cet archipel isolé est le repère des baleines et offre des observations inédites.