Événements en Polynésie

En Polynésie, on a le sens des célébrations. De nombreux évènements sportifs et culturels sont programmés toute l’année.

Comme une importante communauté chinoise vit à Tahiti, le Nouvel an chinois y est fêté en février. Les hôtels sont décorés de lampions et de dragons en carton peint. Ils proposent des animations autour des traditions chinoises, ainsi que des buffets de spécialités. C’est l’occasion de goûter au poisson cru à la chinoise. Le poisson du lagon est découpé en lamelles et servi en marinade à l’ail et au gingembre. Cela lui donne un agréable goût piquant.

En mars, la Polynésie dispose d’un jour férié qui est absent du calendrier de la métropole. C’est le 5 mars, qui commémore l’arrivée de l’Évangile en Polynésie. Des messes sont célébrées dans les lieux de culte, où les Polynésiennes se rendent, habillées de robes blanches, la tête couverte d’un chapeau, comme le veulent les traditions.

En mai ou en août, la presqu’île de Tahiti entre en effervescence avec l’organisation du Billabong Pro. Cette compétition internationale de surf est l’une des plus réputées au monde. Elle voit les surfeurs affronter la fameuse vague de Teahupoo, qui déferle de manière redoutable, à peu de distance du rivage.

Mai est aussi le mois de la Tahiti Pearl Regatta. En dépit de son nom, cette course à la voile ne se déroule pas à Tahiti, mais dans les îles Sous-le-Vent, au départ de Raiatea. Pendant plusieurs jours, les équipes de navigateurs rivalisent de dextérité pour réaliser le meilleur score. Comme les compétitions sportives sont très appréciées en Polynésie, des chants et des danses traditionnels accompagnent les journées consacrées aux régates.

Les plaisirs de la table ne sont pas oubliés. Le four polynésien fait partie des festivités de la Tahiti Pearl Regatta. De la viande de porc et de poulet, des patates douces et des bananes plantains cuisent plusieurs heures à l’étouffée dans un four en terre. L’ensemble est ensuite découpé en morceaux et servi sur des feuilles d’arbres tropicaux. A déguster avec les doigts, selon les traditions de la Polynésie. Succulent !

Au mois de mai, l’archipel des Australes célèbre la fête protestante du Me. C’est l’occasion d’écouter des himene tarava, chants religieux faisant partie des traditions de la Polynésie chrétienne. Les célébrations durent plusieurs jours. Elles comportent des processions et des repas de fête. Il n’est pas rare que les vacanciers en voyage aux Australes soient spontanément invités aux festivités.

En juillet, la Polynésie vit au rythme du Heiva. Cette fête traditionnelle est typique et haute en couleur. Elle se déroule dans plusieurs archipels, dont l’archipel de la Société. A Tahiti, le Heiva s’appelle Heiva I Tahiti. Des reconstitutions de cérémonies maohi sont présentées au marae Arahurahu, plate-forme sacrée entourée de manguiers, de bananiers et d’arbres à pain. Ce marae est l’un des plus beaux de la Polynésie. Les spectacles donnés dans ce cadre sont inoubliables.

En juillet, Tahiti accueille également l’Open International de golf. Cette compétition se déroule au golf d’Atimaono, superbe parcours de 18 trous entouré par une végétation luxuriante.
En septembre, toujours à Tahiti, la compétition de surf Taapuna Pro est organisée sur la vague de Punaauia, qui déferle au niveau du récif.

En novembre, les îles Sous-le-Vent, dans l’archipel de la Société, accueillent une compétition qui met à l’honneur les traditions sportives de la Polynésie. C’est la fameuse course de pirogues de Hawaiki Nui Va’a, qui passe par Huahine, Raiatea, Tahaa et Bora Bora. Les athlètes, qui se sont entraînés toute l’année, font littéralement voler les pirogues sur l’eau.

En décembre, la fête incontournable a lieu dans l’archipel des Marquises, mais seulement tous les 4 ans. C’est le fameux festival des Arts. Il faut donc prévoir son séjour longtemps à l’avance pour assister à ce festival qui exalte les traditions maohi de la Polynésie.

Les 4 îles principales de l’archipel des Marquises, dont Nuku Hiva et Hiva Oa, accueillent le festival à tour de rôle. Le prochain festival des Arts a lieu en 2011 et il se déroule à Nuku Hiva.

En décembre, la Polynésie célèbre aussi le tiare, fleur odorante qui sert à réaliser des colliers de bienvenue, ou à parfumer l’huile de coco. L’année se termine par les fêtes de Noël. Vous irez à la messe de Minuit dans la tiédeur de la nuit tropicale. Une semaine après, vous trinquerez à la Nouvelle Année sous un ciel merveilleusement étoilé.

Les traditions ont du bon en Polynésie !